Comment comprendre l’art contemporain ?

Comment comprendre l’art contemporain ?

octobre 6, 2021 0 Par Amock

L’art contemporain est l’art du présent, produit par des artistes vivants au XXIe siècle. L’art contemporain offre une occasion de réfléchir sur les questions sociales d’aujourd’hui pertinentes pour l’humanité, et le monde autour de nous. Les artistes contemporains travaillent dans un monde technologique de pointe et très diversifié sur le plan culturel. Cet art est une combinaison dynamique de matériaux, de concepts, de méthodes et de sujets qui défient les frontières traditionnelles et défient la compréhension ou la définition facile. Dans la suite de cet article, nous allons vous donner les clés pour comprendre l’art contemporain.

Qu’est-ce que l’art contemporain ?

Éclectique et diverse, l’art contemporain se distingue entièrement par l’absence fondamentale d’un principe organisateur. Cet art est un dialogue culturel qui touche aux cadres contextuels tels que l’identité personnelle ou culturelle, les problèmes sociaux, la communauté et la nationalité. C’est ainsi qu’actuellement le monde définit l’art contemporain et cela concerne le peintre et le sculpteur contemporain.
Cependant, on reconnaît que cette définition générique est assujettie à des limites techniques. La classification de « l’art d’aujourd’hui » comme un art distinctif, au lieu d’une phrase générale adjective, remonte aux débuts de l’art moderne à Londres. La Société d’art contemporain a été fondée en 1910 par Roger Fry, comme une société personnelle pour l’achat d’œuvres d’art à mettre dans les musées publics.

Pourquoi parle-t-on d’art contemporain ?

Comme le modernisme est devenu un mouvement d’art historique, il a cessé d’être « moderne ». La définition de ce qui est moderne est évidemment toujours en mouvement, ancrée dans le présent avec une date de début qui va de l’avant, et les fonctions achetées par la Société d’art contemporain en 1910 ne pouvaient plus être décrites comme modernes. Voilà pourquoi, nous parlons aujourd’hui d’art contemporain.
Tout d’abord, nous devons commencer par le fait que le terme moderne n’est apparu qu’au XVIIIe siècle, c’est le produit de l’époque des Lumières. Avant cette époque, l’art avait surtout un but utilitaire dans la tradition religieuse ou la manifestation de la richesse du propriétaire.
Les post-impressionnistes (Paul Cézanne, Paul Gauguin), les fauvistes (Edvard Munch, Ernst Ludwig Kirchner) contestent le concept d’art comme réplique de la réalité, laissant les moyens d’expression visuels (couleur, ligne, composition) jouer la première flûte. Le modernisme, poussé par l’idée de l’autonomie de l’art, a considérablement transformé ses normes, mais il n’a pas évolué dans les critiques de l’institution de l’art lui-même, et, d’une manière générale, n’a pas rompu avec la tradition, en appliquant le système de genre classique et des sujets.

Comment comprendre les œuvres d’art contemporaines ?

Le talent pour regarder l’art n’est pas moindre que le talent pour le produire. Cela exige non seulement une certaine analyse, mais aussi une expérience sérieuse qui permet de comprendre le contexte de toute pièce. La formation d’un œil n’est pas la chose la plus simple, surtout lorsque vous vous trouvez dans une situation où les verdicts «bien» ou «pas bien» ne suffisent pas. Le truc de l’art contemporain est de motiver le public à entrer dans le dialogue avec l’auteur, à interpréter et à réagir.

Et vous devez entrer dans la tête de l’artiste et suivre la route qu’il ou elle a tracé, pour saisir la pièce au maximum. Parfois, l’auteur peut être trop excité et servir le concept avec l’intensité qu’un spectateur n’est pas prêt à gérer. Mais l’art doit-il être différent à l’ère de l’internet et de l’IA (intelligence artificielle) ? Comme tout organisme, il doit se remodeler, puisque les changements sont la vie. Et on ne peut résister à la vie !